Le défi du 20 Février

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est logo-defi-du-20-22.jpg

Pour ce 2ème défi de l’année il s’agit de parler de 2 poètes, que l’on aime ou pas, qui vous a marqué, qui vous a déçu, de raconter une petite histoire personnelle, ou simplement de le présenter en photo,ETC….

J’aurais pu vous parler de Verlaine, ou Rimbaud, ou Victor Hugo, ou……

mais ce sera Goethe,un poète allemand(1749-1832) qui me rappelle mes cours d’allemand et surtout un poème que je connais par cœur .

Il s’agit du roi des Aulnes.

Une histoire tragique

Par une nuit d’orage, un père chevauche, à travers une forêt sombre, avec son jeune fils dans ses bras. L’enfant croit voir dans l’obscurité la forme du roi des Aulnes et il est effrayé. Le père calme son fils : ce qu’il voit n’est que « le brouillard qui traîne ». Mais la figure fantomatique ne quitte pas l’enfant. Avec un discours persuasif, le roi des Aulnes invite le « gentil enfant » à venir dans son royaume pour se distraire avec ses filles. Mais l’enfant est agité. Encore une fois, le père essaie de trouver une explication naturelle à ses hallucinations : ce ne serait que le bruissement des feuilles et le reflet d’arbres centenaires. Mais la vision est plus menaçante, et le fils est pris de panique. Lorsque le roi des Aulnes saisit l’enfant, le père perd son sang-froid et essaie de galoper aussi vite qu’il peut pour atteindre la ferme. Mais il y arrive trop tard : l’enfant est mort dans ses bras.

Le poème a été souvent mis en musique :

L’adaptation la plus connue est le lied ErlkÖnig po.1(D328) de Franz Schubert

Pour le 2ème poète ,c’est en passant devant le collège tout près de chez moi que j’ai eu l’idée de faire une recherche sur Maxime Alexandre

Maxime Moïse Alexandre, écrivain français d’expression française et allemande (Wolfisheim 1899 – Strasbourg 1976)., poète et auteur dramatique alsacien et témoin du surréalisme des premières années.

Maxime Alexandre

Pendant la Première Guerre mondiale, sa famille part pour Lausanne, (Suisse). Il apprend le français et rencontre René Schickelé qui le présente à l’écrivain Romain Rolland. À Zurich, il rencontre les précurseurs du mouvement Dada dont Jean Arp. De retour à Strasbourg en 1918, il poursuit ses études et rencontre Louis Aragon qui l’invite à le rejoindre à Paris, ce qu’il fait au début des années 1920. Il décide d’écrire alors uniquement en français. Il rencontre à Paris André Breton, Robert Desnos, Benjamin Péret et le groupe qui va fonder le surréalisme. Il prend part aux activités des surréalistes de 1923 à 1932. Il suit Aragon au moment de la rupture de ce dernier avec André Breton.

Après 1932, Maxime Alexandre connaît jusqu’en 1939 une période de grande solitude mais très prolifique au niveau littéraire. Ses publications de poésie et de prose sont saluées par le monde littéraire de l’époque.

En 1939, il est mobilisé par la France. Désigné comme « présumé révolutionnaire » dans son casernement, il subit brimades et humiliations qu’il relatera dans le récit P.R (1945). Fait prisonnier par les Allemands en 1940, il parvient à se faire libérer et se réfugie dans le Midi où il retrouve Aragon. Il côtoie également Jacques Prévert et André Gide. La Seconde Guerre mondiale lui cause un traumatisme irrémédiable dont il témoigne dans plusieurs textes publiés en 1945 et 1946.

Des années 1950 à 1972, il mène une grande activité littéraire, mais en 1972 il tombe gravement malade et à partir de 1974, l’écriture devenant trop pénible, il se met à dessiner.

Maxime Alexandre est enterré au cimetière de Rosheim.

Source : https://www.babelio.com/auteur/Maxime-Alexandre/48599

Pour le mois de Mars ce sera 3 chanteurs( ou chanteuses)

Libre cours à votre imagination.

La liste pour les mois suivants est ci -dessous.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est liste-defi-du-20-22.jpg


Si vous avez envie de participer avec mes fidèles aminautes     Mamylor, Adrienne ,Lydia  Catichou,Lilou, ChantalDameUranie, Florence,  Soène , Vonnette , Patricia Pativore et George-Claude ainsi que Chrisfon Marlabis ,Jacou ,Sylvie il suffira de mettre votre lien dans le commentaire et de suivre aussi les liens des autres participants.

Je viendrai vous voir en fin d’après midi,et dès à présent, merci pour votre participation.

Merci pour votre participation et bonne journée à vous qui passez

Auteur : passiflore

bienvenue sur mon nouveau blog J'aime la nature,randonner,observer les oiseaux,les fleurs,les arbres La musique classique est une grande passion ma deuxième passion est la couture, La troisième mon labrador qui, sur mon blog est nommé le grand blond ou GB

34 réflexions sur « Le défi du 20 Février »

  1. Hello PassiFleur
    Décidément, j’adore les thèmes des Défis de 2022 😆

    Bravo pour ce billet élaboré. Pour Goethe, ton choix ne m’étonne pas 😉
    Quant à ton 2e poète, idée géniale ! Le nom de nos collèges ne sont pas le fruit du hasard et il est toujours bien de connaître celui ou celle qui a donné son nom.
    Je ne connaissais pas Maxime Alexandre et très peu cet immense poète allemand.
    On va se régaler ce matin !
    Voici mon lien, actif à 7 h pile
    https://maviesoenienne2.wordpress.com/2022/02/20/le-defi-du-20-avec-passiflore-2/
    @ tout à l’heure pour le SS chez Isabelle
    Bon dimanche
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Hello !!
    Geothe Je connais le nom mais je ne connais rien de lui. Son histoire que tu racontes est bien lugubre et fait froid dans le dos. Quand à Maxime Alexandre, parfaitement inconnu. Mais s’il a donné son nom à un collège, ça valait le coup de parler de lui. Je vais chercher sur google.
    Pour mes 2 poètes, j’ai garder mon coeur d’enfant, billet programmé à 6h15 et rien encore à cette heure-ci. J »ai aussi la photo du samedi, qui ne parait pas non plus. Bizarre !! Même pour Soène, je n’ai rien dans mes mails, je vais y aller via son lien chez toi. Déçue, j’ai passé du temps sur mes billets. Cela t’est-il déj arrivé ?
    Bonne journée et surtout Bon dimanche peut-être avec le soleil. Chez moi, la pluie est prévue….. beurk !

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime découvrir ce matin un poème de Goethe et sa version musicale. On se souvient des poèmes appris à l’école lorsque ceux-ci nous plaisaient.
    Un point commun avec le poète que j’ai choisi pour ton 2e Maxime Alexandre, que je découvre grâce à ce thème.
    On va en apprendre aujourd’hui encore…
    Bon dimanche.

    Aimé par 1 personne

  4. Goethe que je connais de nom mais que je n’ai jamais étudié ni lu d’ailleurs, pas très gai « le roi des Aulnes ». Quant à Maxime Alexandre, je ne connais pas du tout. Comme quoi ce défi a du bon et nous fait faire des découvertes.
    Pour ma part, Prévert et La Fontaine sont les poètes désignés du jour 😉
    Bon dimanche Passi. Bisous

    J’aime

  5. c’est chouette ce défi, je découvre tout plein de « choses » … Pour avoir étudié l’allemand, Goethe, oui, je connais mais Maxime Alexandre, jamais entendu parler ! Je vais aller voir de plus près ! Belle fin de journée, pluvieuse et venteuse ici !

    J’aime

  6. Bien qu’ayant appris l’allemand en première langue, Goethe n’a laissé que très peu de traces dans mon esprit. Quand je repense à mes cours, ce sont la Lorelei « Ich weiss nicht, was soll es bedeuten, Das ich so traurig bin… » et Berlin, Cologne. Je découvre Maxime Alexandre, comme j’ai découvert Jean Zay qui a donné son nom au collège de ma ville, ce qui m’avait incitée à me renseigner, comme tu l’as fait pour ce défi, sur sa vie. Les souvenirs sont sélectifs, comme ont pu l’être les choix de nos enseignants, mais on peut toujours apprendre, découvrir, et ce défi nous y pousse. Merci et bonne soirée. Bises

    J’aime

  7. N’ayant pas eu accès à un ordi pendant mes vacances, je mets mon lien pour l’article du 20 de ce mois http://chmpgr.canalblog.com/archives/2022/01/29/39325296.html#c89479098 – Certaines copinautes, dont toi sont déjà passées sur mon blog, je les en remercie 😉 J’ai découvert le Roi des Aulnes en poème et tableau quand j’avais repris des études d’Allemand à la fac en vue de passer un Capes (que je n’ai jamais obtenu !), cette histoire m’avait beaucoup marquée. Sacré parcours ce Maxime Alexandre !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :