Pour ce lundi en musique

Rusalka de Dvorak

La Rusalka est une sorte de sirène ou d’ondine de la mythologie slave. Créature de l’eau, dont elle jaillit dans une nudité séductrice elle apparaît aux hommes pour les attirer dans les profondeurs. La Rusalka de Dvorak est un opéra très connu qui parle de cette sirène de Russie. Cet opéra, très inspiré parle d’une histoire d’amour entre la Rusalka et un prince, amour hélas à sens unique et qui prendra fin de manière tragique.

Bien que le » chant à la lune » soit magnifiquement chanté par la soprano Renée Fleming ( que vous pouvez écouter ici(clic)) j’ai choisi un arrangement d’Edgar Moreau, joué au violoncelle par Edgar Moreau et au piano par son frère Jérémie Moreau.

Bon lundi à vous qui passez

Pour ce lundi en musique

The Songs my mother taught me fait partie d’un recueil de sept mélodies, intitulé Les Gypsy Songs, les chansons tziganes opus 55. Elle en est la quatrième mélodie. Et elle est si belle cette mélodie. Dvorak l’avait écrite pour un célèbre ténor de son temps.

Les chansons que m’apprenait ma mère – est très probablement la mélodie la plus célèbre composée par Antonin Dvorak

Bonne journée à vous qui passez

%d blogueurs aiment cette page :