Astor Piazzolla

Il y a tout juste cent ans naissait en Argentine le compositeur et bandonéoniste Astor Piazzola

Une occasion pour se souvenir de ce passionné de tango

Ouverture du « Songe d’une nuit d’été » de William Shakespeare. Composée par Astor Piazzolla et interprété par Richard Galliano.

Richard Galliano (accordéon) interprète l’incontournable Libertango de Astor Piazzolla.

Bonne journée à vous qui passez

En musique….

C’est le mot pour ce 10ème  samedi de l’année chez Ma 

 Il s’agit, d’après un mot proposé par Ma ( la liste des mots  est là ) de poster une photo ayant un rapport avec le mot.

Je ne sais pas pour vous mais moi, en ces temps où les journées sont bien plus calmes qu’avant,je range,je jette,je re-range et parfois je fais des découvertes!

D’anciennes partitions de musique bien rangées dans des boites en bois!

Les études progressives….le fameux « Ferté » qui a fait souffrir plus d’un débutant!!

Des petites sonates, du ragtime, du Satie ……

Celle du coucou de Daquin m’avait donné des sueurs froides et beaucoup d’heures de travail!

Je n’ai jamais pu la jouer aussi vite!!

Mais je garde d’excellents souvenirs de ces années ,et celles et ceux qui me connaissent savent que mes journées se passent toujours en musique😍

Allons maintenant voir chez Ma (clic) , en suivant les liens sur ses commentaires, l’inspiration et la liste des copinautes qui participent au jeu …

Bonne journée à vous qui passez

Schubert

Une Fantaisie à quatre mains composée par Franz Schubert en 1828 soit l’année même de sa mort. Elle est la seule œuvre qu’il ait explicitement dédiée à la jeune comtesse Caroline Esterhazy, une de ses élèves qu’il aimait profondément et sans espoir, ainsi qu’en attestent des témoignages d’époque

Bonne journée à vous qui passez

Franz Liszt

Je vous propose aujourd’hui d’écouter la très touchante Consolation N°III, interprétée par Guillaume Coppola

Et,l’ Erlkönig( le roi des Aulnes) qui est un lied (poème)composé par le musicien autrichien Franz Schubert sur le poème de Goethe

J’aime beaucoup la version chantée qui raconte cette terrible histoire d’un cavalier, dans la nuit, dans le vent, dans la forêt, serrant contre lui son enfant, et, pourtant, impuissant à le protéger.

Il est tour à tour, avec une force sensible et délicate, le récitant, le père rassurant, l’enfant effrayé, et le roi des Aulnes, séducteur maléfique, que, seul, l’enfant voit.

La créature évoquée dans le poème de Goethe est un erlkönig (roi des Aulnes), personnage représenté dans un certain nombre de poèmes et ballades allemandes comme une créature maléfique qui hante les forêts et entraîne les voyageurs dans la mort.

Ici le poème est interprété par la pianiste Muza Rubackyte

Bonne journée à vous qui passez