Mon coin lecture

Comme j’avais beaucoup aimé « l’homme qui peignait les âmes« j’étais curieuse de connaitre un des plus célèbres roman de Metin Arditi .Le Turquetto.

Le point de départ de l’histoire est une note au lecteur et un rapport fictif d’analyse du Musée du Louvre remettant en cause l’authenticité de la signature de Titien

Résumé

Se pourrait-il qu’un tableau célèbre – dont la signature présente une anomalie chromatique – soit l’unique oeuvre qui nous reste d’un des plus grands peintres de la Renaissance vénitienne : un élève prodige de Titien, que lui-même appelait « le Turquetto » (le petit Turc) ?
Metin Arditi s’est intéressé à ce personnage. Né de parents juifs en terre musulmane (à Constantinople, aux environs de 1519), ce fils d’un employé du marché aux esclaves s’exile très jeune à Venise pour y parfaire et pratiquer son art. Sous une identité d’emprunt, il fréquente les ateliers de Titien avant de faire carrière et de donner aux congrégations de Venise une œuvre admirable nourrie de tradition biblique, de calligraphie ottomane et d’art sacré byzantin. Il est au sommet de sa gloire lorsqu’une liaison le dévoile et l’amène à comparaître devant les tribunaux de Venise…
Metin Arditi dépeint à plaisir le foisonnement du Grand Bazar de Constantinople, les révoltes du jeune garçon avide de dessin et d’images, son soudain départ… Puis le lecteur retrouve le Turquetto à l’âge mûr, marié et reconnu, artiste pris dans les subtilités des rivalités vénitiennes, en cette faste période de la Renaissance où s’accomplissent son ascension puis sa chute.
Rythmé, coloré, tout en tableaux miniature, le livre de Metin Arditi convoque les thèmes de la filiation, des rapports de l’art avec le pouvoir, et de la synthèse des influences religieuses qui est la marque particulière du Turquetto.

J’aime beaucoup Metin Arditi, et l’histoire du Turquetto m’a intriguée au point de faire une petite recherche sur Wikipédia . Un peu ennuyeux par moment, ce roman historique reste captivant.

Ce second livre, un petit bijou, de Christian Signol

Résumé

. Une île sur la Dordogne. Un monde aquatique, poétique et mystérieux, propice aux rêves, un refuge.
C’est là que vivent Bastien et sa famille. L’eau et la rivière sont leur univers, un paradis qui les fait vivre et les enchante, jour après jour. Mais si la guerre ne parvient pas à en briser l’harmonie, tout se dissout pourtant peu à peu, sauf le souvenir du bonheur, de l’enfance éternelle.
Une histoire universelle qui évoque le Giono du Chant du monde. Jamais Christian Signol n’avait suggéré avec sensibilité et, de nostalgie la fuite du temps, le passage à l’âge adulte et la splendeur de la nature.

J’ai adoré !J’ai lu ce roman avec beaucoup d’émotion.

Chaque page est un moment de poésie, juste un petit extrait …

« je me souviens plus précisément des matins de gel, en janvier et février, quand nous avancions sous des lustres d’argent qui formaient une voûte étrange au-dessus de nos têtes, du froid qui mordait nos oreilles, du bruit de nos galoches sur le sol gelé. Au cours de cette saison -là, nous apercevions beaucoup d’animaux sauvages: des biches, des lièvres ,des renards au pelage roux, et nous découvrions la vie autour de nous plus facilement que durant les saisons de verdure. La haut, à l’école, le poêle nous attendait pour nous infliger une onglée douloureuse, mais la salle sentait le bois brûlé et le papier épais, comme chez nous, en bas, où Albine avait depuis longtemps allumé la cheminée. »

Bonne journée à vous qui passez

Ensemble…

C’est le mot pour ce 10ème samedi chez Ma 

La liste des nouveaux thèmes et les règles du jeu pour le projet  52-2022 sont chez Ma (clic)

On est bien ensemble!❤️

Allons maintenant voir chez Ma (clic) , en suivant les liens sur ses commentaires, l’inspiration et la liste des copinautes qui participent au jeu

Je n’aurais peut être pas le temps de venir voir tout le monde, je pars pour le W.E fêter 2 anniversaires, celui de mon petit-fils Maximilien et celui de son grand père l’HDM.

Bonne journée à vous qui passez

Le défi du 20 Février

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est logo-defi-du-20-22.jpg

Pour ce 2ème défi de l’année il s’agit de parler de 2 poètes, que l’on aime ou pas, qui vous a marqué, qui vous a déçu, de raconter une petite histoire personnelle, ou simplement de le présenter en photo,ETC….

J’aurais pu vous parler de Verlaine, ou Rimbaud, ou Victor Hugo, ou……

mais ce sera Goethe,un poète allemand(1749-1832) qui me rappelle mes cours d’allemand et surtout un poème que je connais par cœur .

Il s’agit du roi des Aulnes.

Une histoire tragique

Par une nuit d’orage, un père chevauche, à travers une forêt sombre, avec son jeune fils dans ses bras. L’enfant croit voir dans l’obscurité la forme du roi des Aulnes et il est effrayé. Le père calme son fils : ce qu’il voit n’est que « le brouillard qui traîne ». Mais la figure fantomatique ne quitte pas l’enfant. Avec un discours persuasif, le roi des Aulnes invite le « gentil enfant » à venir dans son royaume pour se distraire avec ses filles. Mais l’enfant est agité. Encore une fois, le père essaie de trouver une explication naturelle à ses hallucinations : ce ne serait que le bruissement des feuilles et le reflet d’arbres centenaires. Mais la vision est plus menaçante, et le fils est pris de panique. Lorsque le roi des Aulnes saisit l’enfant, le père perd son sang-froid et essaie de galoper aussi vite qu’il peut pour atteindre la ferme. Mais il y arrive trop tard : l’enfant est mort dans ses bras.

Le poème a été souvent mis en musique :

L’adaptation la plus connue est le lied ErlkÖnig po.1(D328) de Franz Schubert

Pour le 2ème poète ,c’est en passant devant le collège tout près de chez moi que j’ai eu l’idée de faire une recherche sur Maxime Alexandre

Maxime Moïse Alexandre, écrivain français d’expression française et allemande (Wolfisheim 1899 – Strasbourg 1976)., poète et auteur dramatique alsacien et témoin du surréalisme des premières années.

Maxime Alexandre

Pendant la Première Guerre mondiale, sa famille part pour Lausanne, (Suisse). Il apprend le français et rencontre René Schickelé qui le présente à l’écrivain Romain Rolland. À Zurich, il rencontre les précurseurs du mouvement Dada dont Jean Arp. De retour à Strasbourg en 1918, il poursuit ses études et rencontre Louis Aragon qui l’invite à le rejoindre à Paris, ce qu’il fait au début des années 1920. Il décide d’écrire alors uniquement en français. Il rencontre à Paris André Breton, Robert Desnos, Benjamin Péret et le groupe qui va fonder le surréalisme. Il prend part aux activités des surréalistes de 1923 à 1932. Il suit Aragon au moment de la rupture de ce dernier avec André Breton.

Après 1932, Maxime Alexandre connaît jusqu’en 1939 une période de grande solitude mais très prolifique au niveau littéraire. Ses publications de poésie et de prose sont saluées par le monde littéraire de l’époque.

En 1939, il est mobilisé par la France. Désigné comme « présumé révolutionnaire » dans son casernement, il subit brimades et humiliations qu’il relatera dans le récit P.R (1945). Fait prisonnier par les Allemands en 1940, il parvient à se faire libérer et se réfugie dans le Midi où il retrouve Aragon. Il côtoie également Jacques Prévert et André Gide. La Seconde Guerre mondiale lui cause un traumatisme irrémédiable dont il témoigne dans plusieurs textes publiés en 1945 et 1946.

Des années 1950 à 1972, il mène une grande activité littéraire, mais en 1972 il tombe gravement malade et à partir de 1974, l’écriture devenant trop pénible, il se met à dessiner.

Maxime Alexandre est enterré au cimetière de Rosheim.

Source : https://www.babelio.com/auteur/Maxime-Alexandre/48599

Pour le mois de Mars ce sera 3 chanteurs( ou chanteuses)

Libre cours à votre imagination.

La liste pour les mois suivants est ci -dessous.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est liste-defi-du-20-22.jpg


Si vous avez envie de participer avec mes fidèles aminautes     Mamylor, Adrienne ,Lydia  Catichou,Lilou, ChantalDameUranie, Florence,  Soène , Vonnette , Patricia Pativore et George-Claude ainsi que Chrisfon Marlabis ,Jacou ,Sylvie il suffira de mettre votre lien dans le commentaire et de suivre aussi les liens des autres participants.

Je viendrai vous voir en fin d’après midi,et dès à présent, merci pour votre participation.

Merci pour votre participation et bonne journée à vous qui passez

Un coin de ciel bleu

Ce sont les mots pour ce 7ème samedi chez Ma 

La liste des nouveaux thèmes et les règles du jeu pour le projet  52-2022 sont chez Ma (clic)

Le hasard a fait que ce matin j’ai reçu une superbe photo de ma nièce qui est actuellement en vacances dans le Sud Est de la France! Et devinez ce que j’ai découvert sur cette photo!

Des oiseaux du paradis sous un coin de ciel bleu!!

De quoi rêver !!

Allons maintenant voir chez Ma (clic) , en suivant les liens sur ses commentaires, l’inspiration et la liste des copinautes qui participent au jeu

Bonne journée à vous qui passez

Cuisses de pintade en papillotes

Vite fait, pas compliqué, pas cher!

Keskinoufo

Pour 2 personnes

2 cuisses de pintade

De la moutarde

4 gousses d’ail non épluchées

4 branches de thym frais (ou 2 à 4 cuil à café de thym séché)

Du poivre,du sel

2 noisettes de beurre

Komenkonfè

Préchauffer le four à 220°

Déposer chaque cuisse sur une feuille de papier aluminium

Les badigeonner de moutarde au pinceau

Ajouter 2 gousses d’ail non épluchées et 2 branches de thym frais.(Ou saupoudrer une ou deux cuillères à café de thym séché)

Saler,poivrer ,mettre une noisette de beurre.

Refermer les 2 feuilles d’aluminium en papillotes.

Faire cuire 45minutes au four

En accompagnement j’ai préparé un gratin de chou fleur.

Vous pouvez aussi voir la recette

Bonne journée à vous qui passez

%d blogueurs aiment cette page :