Pour un lundi tout doux

Le jeune prodige Eric Artz a tracé sa route! Le voilà à l’âge de 34 ans doté d’un palmarès époustouflant (clic)

il interprète ici le 2ème mouvement du concerto l’Empereur de Beethoven

Et comme j’en redemande…..et peut être vous aussi…

La fantaisie- impromptus de Chopin

Bon lundi à vous qui passez

Barrière….

C’est le mot pour ce  42ème  samedi de l’année 20 20 chez Ma 

 Il s’agit, d’après un mot proposé par Ma ( la liste des mots  est là ) de poster une photo ayant un rapport avec le mot.

J’aurais pu vous monter la barrière végétale de berberis qui clôture mon jardin et ma maison, une barrière de piquants infranchissable que nous avions planté pour éviter que mes chiens mâles partent à la recherche des femelles en chaleur,

j’aurais aussi pu faire une photo d’ une haie sauvage dans la nature, mais vu la mauvaise qualité des images par ce temps maussade et pluvieux, j’ai préféré faire une recherche dans ma photothèque!

Et j’ai découvert parmi d’innombrables souvenirs un végétal- barrière qui est aussi efficace et très dissuasif ! Qui s’y frotte s’y pique !!

Boules de cactus au jardin botanique à Puerto della Cruz à Lanzarote

Allons voir chez Ma (clic) , en suivant les liens sur ses commentaires,  l’inspiration et la liste des copinautes qui participent au jeu …

Bonne journée à vous qui passez

Mon orchidée fofolle!!

Le mois dernier je vous avais parlé de mes plantes d’intérieur que j’avais installées sur la terrasse côté Est ,à l’abri sous un parasol!

C’était un fouillis indescriptible, le vent et la canicule en ont anéanti certaines,d’autres bien planquées dont mes orchidées ont apprécié cette chaleur caniculaire!

Il y en même une qui s’est carrément éclatée, en faisant 4 repousses sur les branches florales (2 grandes et 2 petites)j’ai appris qu’elles s’appelaient des keikis !En fait c’est une signe que la plante- mère a souffert! (la chaleur sûrement)

Moi j’ai trouvé qu’elle n’avait pas l’air si mal en point et je l’ai laissé tranquillement se réinstaller à l’intérieur de la maison…

Et voilà la surprise!!

D’abord une première fleur et à côté un bourgeon

Une semaine plus tard une 2ème fleur….on dirait deux petite roses!!

J’ai remarqué que sur un grand keiki des petites racines se développent!

Mon observation continue, peut -être que, lorsque les racines auront bien poussées et quand les fleurs seront fanées je pourrais faire une plantation avec ce keiki! c’est une expérience qui me plait (sourire)!

Patience donc…

Si un tel phénomène s’est déjà produit sur une de vos orchidées ,je serais curieuse de connaitre vos expériences!

Bonne journée à vous qui passez

Pour un lundi tout doux….

….Ou plutôt pour une soirée au coin du feu ,ou tranquillement assise dans un fauteuil en fermant les yeux

La lettre à Elise

  La Sonate au Clair de lune », fut composée en 1801 et publiée en 1802 avec une dédicace à la comtesse Giulietta Guicciardi, jeune femme de dix-sept ans dont le musicien semble avoir été amoureux. ..

Bon lundi à vous qui passez

Au Musée


C’est le mot pour ce  41ème  samedi de l’année 20 20 chez Ma 

 Il s’agit, d’après un mot proposé par Ma ( la liste des mots  est là ) de poster une photo ayant un rapport avec le mot.

Cela fait bien longtemps que je ne suis plus allée dans un musée!

Mais je me souviens très bien de cette peinture de Répine que j’avais vu au musée de St Pétersbourg l’expression des visages et la douleur des corps m’avaient beaucoup marqués!

Les Bateliers de la Volga, 1870-1873  

C’est la première peinture d’Ilia Répine (1844-1930) à avoir eu un grand succès. L’idée de ce tableau lui était venue lorsqu’il étudiait encore à l’Académie des arts, à Saint Pétersbourg. En se baladant sur les quais de la Neva, il avait été frappé par l’allure des bateliers qui tiraient, à bout de forces, des fardeaux à côté de citoyens se promenant insouciants.

Ma photo est un peu floue j’ai donc fait une recherche sur Wikipédia, on y voit mieux les détails et si vous voulez en savoir plus c’est ici(clic)

Cette œuvre est à la fois une célébration de la dignité et du courage des hommes et une condamnation de ceux qui ont permis ce travail inhumain. Bien qu’ils soient représentés comme stoïques et résignés, les hommes sont largement défaits ; un seul se démarque: dans le centre de la colonne et de la toile, un jeune homme aux couleurs vives combat contre ses liens en cuir et prend une posture héroïque1

Allons voir chez Ma (clic) , en suivant les liens sur ses commentaires,  l’inspiration et la liste des copinautes qui participent au jeu …

Bonne journée à vous qui passez

Les encours du mois d’Octobre

Mes fidèles copines blogueuses Mamylor Florence,  Cléo ,  Marie Paule   Soène et aujourd’hui Patricia se joignent à moi pour partager la réalisation de nos projets!

D’autres blogueuses y participent , quand elles ont envie de concrétiser un projet !La motivation est une chose, en parler est déjà un petit engagement,le réaliser devient un défi et pouvoir le montrer une fois terminé est une grande satisfaction!

Les projets vont d’une simple transformation d’un vêtement au recyclage d’un vieil objet, d’une réalisation à partir d’un bout de tissu ou de laine, d’un pinceau ou d’ une ponceuse, d’une nouvelle plantation sur son balcon ou d’une création dans son jardin etc… 

Voilà donc le but du défi de chaque 10  du mois!! 

Je tiens à préciser qu’il n’y a aucune obligation de participer tous les mois

Tout cela pour vous souhaiter la bienvenue pour ce rendez-vous

Ce mois d’Octobre commence mal pour moi quant aux encours….ma surjeteuse est en révision depuis 15 jours,mes cervicales me font horriblement souffrir, un rhume carabiné et une prémolaire dont la survie ne tient plus qu’à une racine et à la dextérité de ma dentiste…..tout est dit je crois pour expliquer une situation catastrophique qui je l’espère ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir!

Les photos de mes encours ont été prises à la va- vite, en soirée sous un ciel grisouilleux et je n’ai pas eu le courage de les retoucher!

En rade….un pull XXL tricoté il y a un ou deux ans, que je n’ai jamais porté,que j’ai remis en pelote,préparé un nouveau patron, fait des essais de points et qui attend des jours meilleurs pour prendre forme

Un tee shirt trop large lui aussi que j’ai recoupé au niveau des manches et qui attend le retour de ma surjeteuse

Une « boite -poubelle » pour les masques usagés vite faite que j’ai mis dans ma voiture

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 20200924_112723.jpg

Si ça vous tente voilà comment j’ai fait

Prendre un carton d’emballage, ma boite mesure 15,5cmx19,5cm

Couper au cutter les 4 rabats

Sur le grand rabat faire deux inscisions au cutter de 2,5x 0,4 cm

Sur les 2 petits rabats faire une grande incision de 5cmx0,4cm

Et les emboiter comme cela

Utiliser le grand rabat restant pour bloquer le tout

et hop on jettera les masques chirurgicaux et on lavera ceux en tissu

Un encours idéal pour oublier la fatigue et les douleurs…

Un livre que j’ai retrouvé dans ma bibliothèque,qui retrace l’histoire de Strasbourg entre 1248 et 1349, passionnant pour qui connaît la ville et les environs de Strasbourg

651 pages! Je suis presque au bout!! Et j’ai appris qu’il y avait une suite!!

Allons maintenant chez Florence , Mamylor,  Marie Paule,Cléo  Soène  et Patricia pour suivre leurs encours

Bonne journée à vous qui passez