Tarendol

Lorsque j’avais participé au 1er tag qui parle de livres ici (clic), à la question

4/ Un livre dont le titre contient un mot que tu ne connais pas j’avais répondu:

Un vieux livre de poche tout racorni que je viens de découvrir!

Que veut dire Tarendol? Je vous dirais ça dès que je l’aurai lu

Eh!Bien voilà! C’est fait

Tarendol est un roman de l’écrivain français René Barjavel, paru en 1946  Contrairement aux œuvres les plus connues de son auteur, il ne s’agit pas d’un roman de science-fiction. Tarendol raconte les amours de deux adolescents, Jean Tarendol et Marie Margherite, qui découvrent la vie dans une région imaginaire inspirée de la Drôme natale de Barjavel pendant l’Occupation

J’ai lu plusieurs livres de Barjavel entre autre Ravage que je n’ai jamais oublié,j’ai toujours beaucoup aimé son style d’écriture.

En voilà un extrait au hasard…

Cette voie qu’elles ont prise ne mène nulle part. Elle dessert quelques vergers d’oliviers tordus, et se perd, en haut de la colline, dans une lande de lavande et de thym. Les lapins sauvages creusent leurs terriers dans les talus, entre les aloès dont les gamins ornent les feuilles charnues d’inscriptions au canif. La colline et la montagne l’abritent des vents, le soleil la chauffe du matin au soir…..(p 107)

Et puisque c’est un roman d’amour

Jean respire l’odeur de l’herbe. Marie va venir….. Il jette sa veste près de l’arbre, jette le brin d’herbe qu’il mâchait, fait quelques pas dans le chemin qui conduit au village quelques pas lents d’abord, puis il se hâte, puis il court. Il voit les premières maisons basses, il s’arrête. Il voie venir Marie toute blanche, il ouvre les bras. Elle se jette contre lui,il se referme sur elle,ils n’entendent que leurs souffles mélangés,ils ,ne peuvent parler,le bonheur leur noie la bouche…..

Mais c’est aussi la guerre et ses privations…..

Quel merveilleux conteur!

Bonne journée à vous qui passez